Passer au contenu

Votre panier

Votre panier est vide pour le moment

BONS PLANS

BILAN INTIME

QUIZ VIBRO

RÈGLES

MATERNITÉ

PLAISIR

Comment calculer sa période d’ovulation ?
Cycle menstruel

Comment calculer sa période d’ovulation ?

Que vous soyez dans une démarche pour mieux comprendre votre corps ou en train d’envisager une grossesse, connaître sa période d’ovulation et suivre son ovulation est particulièrement intéressant. Mais comment calculer sa période d’ovulation ? Est-ce différent quand on a un cycle menstruel plus court ou plus long que la moyenne ou encore quand on a un cycle menstruel irrégulier ? Dans cet article, nous vous proposons une méthode pour calculer son ovulation tout en vous donnant des clés et conseils au cas où votre cycle a une durée qui sort de la moyenne.

Petit rappel sur ce qu’est l’ovulation

Avant d’aller plus loin dans cet article sur le calcul de son ovulation, il est essentiel de nous arrêter quelques instants sur l’ovulation. Cette dernière correspond au processus naturel qui entraîne la libération d’un ovule mature par l'un des ovaires d'une femme en âge de procréer. C’est la condition indispensable pour une fécondation et une grossesse d’origine naturelle. Elle fait partie intégrante du cycle menstruel et l’ovulation est même de la deuxième phase du cycle menstruel.

👉 Vous voulez en savoir plus sur le processus de l’ovulation et son lien direct avec le cycle menstruel ? Consultez notre article Tout savoir sur l’ovulation. Il reprend l’ensemble des éléments que vous devez savoir sur le fonctionnement de l’ovulation.

Pourquoi est-il important de suivre sa période d’ovulation ?

Suivre sa période d’ovulation est tout particulièrement important car cela permet tout à la fois de se réapproprier son corps en le maîtrisant mieux, de suivre ses symptômes d’ovulation et pour concevoir un bébé.

Se réapproprier son corps

La première raison de se comprendre et de suivre son ovulation est de mieux connaître ce qui se passe dans son corps. En tant que personnes menstruées, ignorer notre cycle menstruel et ses conséquences sur notre corps, nos hormones, notre bien-être peut s’avérer embêtant. Comprendre notre cycle et notre ovulation, c’est mieux connaître notre corps et mieux anticiper les problématiques.

Pour repérer ses symptômes d’ovulation

L’ovulation s’accompagne, comme les règles et le fameux syndrôme prémenstruel, de symptômes tels que des spasmes au ventre et des douleurs à la poitrine, des pertes vaginales et ainsi de suite. Connaître ces symptômes, c’est connaître son corps, d’une part, mais c’est aussi se donner la capacité de dédramatiser des symptômes particuliers et de repérer des situations anormales. Plus encore, c’est aussi développer la capacité de repérer son ovulation –on en parle juste après !

Pour concevoir un bébé

La troisième raison de suivre son ovulation est d’être capable de repérer son ovulation et ainsi d’augmenter ses chances de tomber enceinte si c’est votre envie. La fenêtre de fertilité des personnes menstruées dure 5 jours, dont 2 à la suite de l’ovulation. Pouvoir suivre son ovulation permet de mettre toutes les chances de son côté dans le cadre d’un projet de conception.

Pour éviter de tomber enceinte

Certaines femmes utilisent le suivi de leur ovulation en tant que contraception avec l’idée, vraie mais un peu dangereuse, qu’en absence d’ovulation, elles ne peuvent tomber enceinte. Cependant, suivre son ovulation est un mode de contraception qui ne peut pas se suffire à lui-même : en effet, la fenêtre de fertilité commence deux à trois jours avant l’ovulation et se termine deux jours après. Sans compter que d’autres éléments peuvent entrer en jeu, comme une double ovulation, par exemple. C’est pourquoi nous vous recommandons de ne pas faire uniquement confiance à votre suivi d’ovulation pour éviter de tomber enceinte.

Quand a lieu l’ovulation ?

Quelle que soit la durée de votre cycle menstruel (cycle menstruel moyen de 26 à 32 jours, cycle menstruel long, supérieur à 32 jour, ou cycle menstruel court, inférieur à 26 jours), l’ovulation a lieu 14 jours avant l’occurrence du premier jour des règles.

Il existe quelques exceptions à cette règle, notamment dans le cadre de cycles menstruels très courts, inférieurs à 21 jours. Elles peuvent être liées à des problématiques de santé ou des dérèglements hormonaux spécifiques (SOPK, endométriose, ou encore problèmes de thyroïde). Ces problématiques peuvent faire que l’ovulation ne se passe pas bien ou ne se passe pas du tout (anovulation). Nous vous en avons parlé dans notre article sur les cycles menstruels courts.

Comment calculer votre date d’ovulation ?

Il existe différentes méthodes pour calculer votre date d’ovulation ou en tout cas, pour mieux l’anticiper. Connaître votre date d’ovulation à chaque cycle vous permettra d’avoir une idée plus précise de votre fenêtre de fertilité.

Selon la durée de votre cycle menstruel

La première façon d’estimer son ovulation est de se baser sur la durée de son cycle menstruel. Voici la méthode pour calculer son ovulation grâce à la durée de son cycle et nous vous proposons ensuite des exemples selon la durée de votre cycle !

Méthode pour calculer son ovulation grâce à la durée de son cycle menstruel

Comment ça marche ? Comme nous l’avons évoqué un peu plus tôt, l’ovulation a lieu 14 jours avant le premier jour des règles. Il s’agit donc de retirer 14 jours à la durée de votre cycle menstruel pour savoir à quel jour de votre cycle vous devriez ovuler.

Les étapes :

  1. Calculez la durée de votre cycle menstruel : pour cette méthode, connaître la durée de votre cycle menstruel est essentiel ! Retrouvez la méthode pour calculer la durée de votre cycle menstruel dans notre article sur La durée du cycle menstruel ;
  2. Retirez 14 jours à la durée de votre cycle menstruel, vous obtenez un chiffre : c’est le jour de votre cycle où a lieu votre ovulation ;
  3. Suivez votre cycle menstruel pour repérer cette journée.

Cycle menstruel dit “normal”

Pour un cycle d’une durée moyenne de 28 jours, le calcul est tel que suit :

28 jours - 14 jours = 14

En d’autres termes, si votre cycle menstruel a une durée moyenne de 28 jours, votre jour d’ovulation a lieu le 14e jour de votre cycle menstruel, soit 14 jours après l’occurrence de votre premier jour de règles.

Cycle menstruel court

Si votre cycle menstruel a une durée plutôt courte de 22 jours, le calcul est tel que suit :

22 jours - 14 jours = 8

En d’autres termes, si votre cycle menstruel a une durée moyenne de 22 jours, votre jour d’ovulation a lieu le 8e jour de votre cycle menstruel, soit 8 jours après l’occurrence de votre premier jour de règles.

Cycle menstruel long

Si votre cycle menstruel a une durée plutôt courte de 34 jours, le calcul est tel que suit :

34 jours - 14 jours = 20

En d’autres termes, si votre cycle menstruel a une durée moyenne de 34 jours, votre jour d’ovulation a lieu le 22e jour de votre cycle menstruel, soit 22 jours après l’occurrence de votre premier jour de règles.

Cycle menstruel irrégulier

Vous pouvez utiliser cette méthode de calcul et avoir une idée assez précise de votre jour d’ovulation si la durée de votre cycle varie de 1 ou 2 jours maximum. Si votre cycle est plus irrégulier, cette méthode ne sera pas pertinente pour vous pour prévoir votre ovulation et vous devrez en utiliser une autre. Nous vous proposons justement trois autres méthodes pour prévoir votre ovulation ci-dessous !

Selon votre température basale

La deuxième façon d’estimer son ovulation consiste à suivre l’évolution de sa température corporelle basale (aussi appelée TCB pour les intimes).

Comment ça marche ? La température corporelle des personnes menstruées évolue tout au long du cycle menstruel. Si la température du corps est inférieure à 37 degrés celsius, elle chute juste avant l’ovulation puis remonte au-dessus de 37°C pendant la phase lutéale (après l'ovulation). En cas de grossesse, la température basale du corps reste au dessus de 37°C pendant au moins 10 à 14 jours, jusqu'à ce que la prochaine menstruation soit due.

Les étapes :

  1. Acquérir un thermomètre basal : il n’est en effet pas possible de suivre sa température basale avec un thermomètre classique ;
  2. Prendre sa température environ 5 fois par semaine : il est essentiel de la prendre de façon régulière pour suivre ses variations. Pour la reporter, vous pouvez utiliser une application de suivi de cycle ou une application spécifique au suivi de la température basale ;
  3. Repérer les variations de température de votre corps : en cas de chute de la température puis de remontée, vous pouvez évaluer que vous venez d’ovuler.

Selon vos symptômes d’ovulation

La troisième façon d’anticiper son ovulation consiste à connaître et à suivre ses symptômes d’ovulation. Ceux-ci dépendent des femmes : certains peuvent être importants, voire douloureux, tandis que d’autres femmes ne les ressentiront pas. Ne culpabilisez pas si vous ne les sentez pas ou seulement certains d’entre eux.

Douleurs aux ovaires légères (pincement)

Au moment de l’ovulation, certaines femmes ressentent un léger pincement au ventre, comme une douleur aux ovaires, là où l’ovule est libéré. L’endroit dépend pour beaucoup des personnes : en général, le pincement est ressenti au bas ventre, du côté où se trouve l’ovaire qui a libéré l’ovule.

Douleurs à la poitrine (sensation de gonflement)

Les personnes menstruées sensibles au niveau de la poitrine peuvent être amenées à ressentir des douleurs au moment de l’ovulation à cet endroit. La poitrine semble gonflée, prête à exploser, et est particulièrement sensible au toucher. Cet inconfort peut parfois se poursuivre jusqu’à ce que les prochaines menstruations soient dûes, 14 jours après l’ovulation.

Pertes blanches translucide, semblable à du blanc d’oeuf

Les pertes blanches évoluent en fonction du cycle. Elles changent notamment de texture et de couleur quand l’ovulation se produit. Elles deviennent plus visqueuses et translucides. Glissantes, elles favorisent le déplacement des spermatozoïdes dans les organes génitaux.

Si vous repérez un ou plusieurs de ces symptômes, il est fort probable que vous soyez sur le point d’ovuler ou que l’ovulation vienne de se produire. Vous pouvez coupler cette méthode de suivi avec les deux méthodes précédentes pour être sûre de vos ressentis.

Un outil pour suivre votre ovulation : les applications de suivi de cycle menstruel

Concluons cet article en mentionnant un outil qui vous permettra de compiler l’ensemble de ces méthodes (calculer votre cycle menstruel, enregistrer votre température basale ou encore suivre vos symptômes tout au long de votre cycle) : les applications de suivi de cycle menstruel.

Les avantages de ces applications sont :

  1. Leur praticité : vous avez certainement toujours votre téléphone avec vous : vous ressentez un symptômes, vous pouvez facilement le noter. À moins que vous n’ayez besoin de vérifier où vous en êtes dans votre cycle : vous n’avez qu’à sortir votre téléphone !
  2. Leur simplicité : une douleur au ventre, un mal de tête, une glaire un peu plus fluide que la veille : en quelques clics, vous pouvez reporter vos symptômes et les enregistrer ;
  3. Leur pédagogie : une majorité d’applications proposent des contenus pédagogiques pour répondre à vos questions en temps réel. Vous pouvez aussi consulter les articles de notre blog pour en savoir plus !
  4. Leur adaptation : nous vous avons parlé, un peu plus tôt dans cet article, de la méthode pour calculer votre ovulation en fonction de la durée de votre cycle menstruel. Et bien, les applications vous évitent ce calcul, elles le font pour vous : vous leur donnez des informations sur votre cycle et elles se chargent de calculer la durée de votre cycle menstruel et de calculer votre jour d’ovulation le plus probable !

Bref, nous ne pouvons que vous recommander de prendre une application de suivi de cycle menstruel pour vous aider à calculer votre date d’ovulation et suivre ses symptômes. Cela vous facilitera grandement la vie et réduira la charge mentale associée au suivi de votre cycle menstruel.

Il existe de nombreuses applications, très différentes les unes des autres et avec des objectifs assez variés (tomber enceinte, suivre son cycle…). Nous vous les avons récemment présentées dans un article complet, sous la forme d’un comparatif entre les applications de suivi de cycle existantes.

Laisser un commentaire

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés.

L'équipe de Gapianne

Enchantées

Bienvenue sur Gapianne

Nous sommes 4 amies : Jen, Victoire, Anne et Marine. Comme les 34 millions de Françaises, nous avons rencontré différentes problématiques liées à notre intimité. C'est pourquoi nous avons créé Gapianne, une boutique qui propose les meilleures solutions bios, Made in France et non toxiques pour la santé ainsi que des ressources détaillées pour vous accompagner. On fait connaissance ?

Découvrir Gapianne