Quelles solutions contre la sécheresse intime ?


La vulve et le vagin sont naturellement hydratés, ce qui donne une texture élastique et légèrement humide des muqueuses, encore plus lubrifiées lors d’une excitation sexuelle. Il arrive souvent que ponctuellement ou de manière continue une sécheresse apparaisse. Comment lutter contre la sécheresse vulvaire, comment soulager les irritations après un rapport ou encore apaiser les démangeaisons ? La sécheresse intime n'arrive-t-elle qu’au moment de la ménopause ? Petit zoom sur un sujet beaucoup trop tabou qui concerne pourtant énormément de femmes.

1. La sécheresse intime est très fréquente et à tout âge !

Beaucoup de femmes viennent nous demander des solutions contre les sécheresses intimes, avec fréquemment un sentiment de gêne, l’impression de ne "plus fonctionner” normalement, et avec l’envie d’en finir avec les douleurs entraînées par les rapports sexuels. Rassurez-vous, comme nous le rappelle Paola Craveiro, la fondatrice de Vulvae, une application dédiée au suivi des pathologies vulvaires, les sécheresses intimes sont vraiment très fréquentes et concernent 1 femme sur 5 avant la ménopause et 1 sur 2 à partir de la ménopause. Vous n’êtes pas seule ! Donc essayons de mieux comprendre ce qu’il se passe dans notre corps et trouver des solutions les plus naturelles possibles pour y remédier.

Image via @ rochepiscis sur instagram

 

2. Sécheresse intime, qu’est-ce que c’est ?

On parle de sécheresse intime pour évoquer le manque de lubrification qui peut se manifester au niveau du vagin et de la vulve, provoquant des irritations, des démangeaisons, des douleurs ou un inconfort. C’est une hormone qui est la principale responsable de l’hydratation du vagin et de la vulve : l'œstrogène. On observe une sécheresse vaginale lors d’une baisse ou d'un arrêt de la production de cette hormone par les ovaires. Ainsi, tout déséquilibre hormonal peut être la cause des sécheresses, comme lors de la ménopause, mais aussi lors d’une grossesse, d'un allaitement, du post-partum, ou d’un quelconque déséquilibre hormonal ponctuel.

D’autres facteurs extérieurs peuvent venir déséquilibrer votre santé intime :

  • Certains traitements, notamment contre le cancer, la dépression, ou encore des traitements pour la peau, peuvent entraîner soit un déséquilibre hormonal, soit une forte déshydratation globale entrainant une sécheresse intime.

  • Le stress, une opération, ou encore des irritations (rapports sexuels non lubrifiés / frottements / jean trop serré) peuvent aussi fragiliser vos muqueuses sensibles et ainsi chambouler votre équilibre.

  • Attention, des savons intimes trop agressifs ou des produits intimes non adaptés au fragile PH de vos muqueuses sont souvent la cause de déséquilibres du vagin et de la vulve ! À noter, la sécheresse vaginale peut augmenter votre risque d’infections gynécologiques, il est donc important de ne pas l’ignorer, tout en réalisant que ce n’est pas forcément dramatique.

 

3. Nos 4 gestes du quotidien pour hydrater les parties intimes

Quels ajustements quotidiens vous permettront de soulager une vulve irritée et lutter contre la sécheresse intime ? Voici la Routine intime que Gapianne vous propose :

1/ Nettoyer : Gel lavant doux qui respecte votre équilibre intime (attention ce que vous trouvez même en pharmacie peuvent souvent avoir un effet asséchant) comme le gel lavant Jho / Wumi (le plus hydratant qu'on ait sélectionné) / la mousse Luneale ou le savon de Gallinee.

 

 

 

2/ Hydrater : grâce au gel intime de la superbe marque Miyé, au petit baume pour vulve de Baûbo ou encore le soin de renforçant et apaisant de Nidé ont des pré et pro biotiques pour renforcer votre flore.

 

 

3/ Lubrifiez ! Utilisez un lubrifiant ou une huile lubrifiante pendant les rapports pour éviter les irritations durant la pénétration grâce au lubrifiant vegan de My Lubie, au lubrifiant naturel de Fyne.

 

 

Pour mieux comprendre comment choisir le lubrifiant qu'il vous faut, n'hésitez pas à lire notre article dédié.

 

Nos autres conseils naturels ; - Rééquilibrage de la flore intime grâce à nos compléments alimentaires qui renforcent votre équilibre intime --> DIJO

- Rééquilibrage hormonal (en cas de ménopause ou dérèglement qui provoque les sècheresses - D'après les conseils de Paola de Vulvae, validés avec une sage-femme, vous pouvez aussi utiliser des capsules d'huile d'onagre, en intravaginale. "Prenez des capsules d'huile d'onagre — normalement des gélules à avaler, mais à utiliser en intravaginale, comme un ovule. 1 capsule tous les soirs au coucher pendant 30 jours. Cela apaise les inconforts et améliore les problématiques de sècheresse ! Vous pouvez même suivre l'effet des capsules avec l'application Vulvae ;)

 
Si les problèmes persistent, un ajustement d'habitudes quotidiennes ou l'utilisation de produits naturels en local, vous pouvez d'abord vous renseigner via leur guide de pathologie vulvaire, puis consultez un·e gynécologue et/ou un·e sage-femme et/ou un·e dermatologue, pour envisager des solutions médicales plus avancées ! ;) "vulvae

 

4- Petit zoom sur le désir et le manque de lubrification

On distingue ici que le manque de lubrification à tout moment de la journée, du manque de lubrification lors d’un rapport sexuel. Dans ce dernier cas, il faut essayer de comprendre d'où cela peut provenir et favoriser la communication dans le couple. Les hormones ou les traitements peuvent, comme on l’a vu, empêcher une lubrification satisfaisante alors même que vous ou votre partenaire ressent du désir et de l’excitation, mais cela n’explique pas tout. Dans certains cas, le stress, les préoccupations personnelles, la mésentente, le quotidien peuvent avoir un fort impact sur la lubrification. De même si votre partenaire s’y prend mal et que vous n’osez pas lui dire ou le/la guider. Première question à vous poser, en avez vous vraiment envie ? Si oui, alors assurez-vous de votre bien-être personnel, de la santé de votre couple, et communiquez pour mieux comprendre les causes de ce qui peut freiner votre corps, sans culpabiliser, car cela peut arriver à tout le monde, à tout âge !

5- Nos solutions pour éviter les douleurs pendant les rapports

Identifier à quoi est dû le manque de désir ?

→ Vous pouvez consulter un sexologue (nous vous conseillons nos partenaires mia.co) ou encore sur la plateforme Mysexo avec notre sexologue partenaire Gabrielle Adrian (parfois une séance peut suffire à faire un immense pas en avant et se reconnecter à son partenaire de manière bienveillante).

→ Reprenez les bases (guide du bien-être intime / Jouissance Club / Quand le désir se fait tout petit).

 

REFUSER les douleurs pendant les rapports Avoir mal, ce n'est pas normal. Car sans être dramatique, cela peut parfois être vraiment douloureux, et donc à prendre très au sérieux. - NE VOUS FORCEZ PAS - PARLEZ EN A VOTRE PARTENAIRE - UTILISEZ DU LUBRIFIANT

 

SOULAGER après les rapports Si vous vous demandez comment soulager une irritation après un rapport, on vous conseille la marque naturelle que nous avons sélectionnée Baûbo, notée excellent sur Yuka, pensée pour préserver l'équilibre de votre corps, un petit baume apaisant fait pour votre vulve.

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

ça peut vous intéresser...