Passer au contenu

Votre panier

Votre panier est vide pour le moment

BONS PLANS

BILAN INTIME

QUIZ VIBRO

RÈGLES

MATERNITÉ

PLAISIR

Que faire en cas de sécheresse intime ? - article de Gapianne
sécheresse intime

Sécheresse intime : comprendre, prévenir et la traiter naturellement

La santé intime, cruciale pour le bien-être global, est souvent entourée de silence et de tabous. Parmi les sujets peu discutés mais largement répandus se trouve la sécheresse intime, un problème touchant environ 20% des femmes en âge de procréer et 50% des femmes ménopausées. Malgré sa fréquence, puisqu’elle représente la deuxième cause principale de consultation gynécologique après les infections vaginales, la sécheresse intime reste mal comprise.

Cet article vise à briser le silence en explorant les causes et les symptômes de la sécheresse intime. Nous souhaitons vous donner les connaissances nécessaires pour mieux comprendre et gérer cette condition. En abordant ce sujet avec clarté et sensibilité, nous espérons encourager un dialogue ouvert sur la santé intime féminine, afin que chaque femme puisse vivre plus confortablement et en pleine connaissance de sa santé.

Envie de tout comprendre sur la sécheresse intime ?

Commençons par définir ce qu’est la sécheresse intime

La sécheresse intime, ou sécheresse vaginale, est une condition caractérisée par une diminution de la lubrification naturelle de la vulve et du vagin. Cette lubrification est essentielle pour le confort, la santé sexuelle et la prévention des irritations. Quand cette humidité naturelle diminue, cela peut entraîner une sensation de sécheresse qui est souvent inconfortable et parfois douloureuse. La sécheresse intime ne se limite pas à un désagrément physique ; elle peut aussi avoir un impact significatif sur la qualité de vie, affectant l'intimité, la confiance en soi et le bien-être émotionnel.

Quelles sont ses causes ?

Les causes de la sécheresse intime sont variées et peuvent inclure des facteurs hormonaux, médicamenteux et liés au mode de vie.

  • Facteurs hormonaux : Les changements dans les niveaux d'œstrogènes sont une cause majeure, particulièrement fréquents durant la ménopause, après l'accouchement, ou lors de l'allaitement. Les déséquilibres hormonaux peuvent aussi survenir en raison de certains troubles médicaux ou de l'utilisation de contraceptifs hormonaux.
  • Facteurs médicamenteux : Il est important de savoir que certains médicaments, y compris les antihistaminiques, les antidépresseurs, et les traitements pour l'hypertension, peuvent réduire la lubrification naturelle.
  • Mode de vie : Le stress, le tabagisme, une hydratation insuffisante et l'utilisation de savons agressifs ou de douches vaginales peuvent aggraver ou contribuer à la sécheresse intime.

Quels sont ses symptômes ?

Maintenant que nous avons vu quelles sont les causes, voyons les symptômes de la sécheresse vaginale. Il faut savoir qu’ils peuvent varier d'une femme à l'autre, mais pour reconnaître une sécheresse intime, les symptômes incluent typiquement :

  • Sensation de brûlure ou d'irritation dans la région vaginale.
  • Inconfort ou douleur lors des rapports sexuels, souvent accompagnée d'une diminution de la libido.
  • Démangeaisons, irritation autour de l'entrée du vagin.
  • Saignements légers ou spotting après les rapports sexuels.
  • Fréquence accrue des infections urinaires ou des infections vaginales, en raison de la diminution de la protection naturelle.

⚠️ Cela peut même aller jusqu’à de l'incontinence urinaire, puisque le tissu vaginal et l'urètre sont fragilisés, augmentant ainsi le risque d'incontinence urinaire d'effort. Mais aussi une atrophie vulvaire; la peau de la vulve peut devenir plus fine et plus fragile, ce qui entraîne des douleurs et des irritations.

La sécheresse vaginale n’est pas à prendre à la légère

Souvent considérée comme un simple désagrément, la sécheresse vaginale peut en réalité avoir un impact important sur la vie quotidienne et la santé mentale des femmes. Bien qu'elle ne soit pas une maladie grave en soi, elle peut néanmoins altérer considérablement la qualité de vie de celles qui en souffrent.

Son impact sur la vie quotidienne

La sécheresse vaginale peut transformer des activités quotidiennes et des moments intimes, qui devraient être sources de plaisir, en expériences inconfortables ou douloureuses.

L'inconfort peut survenir non seulement pendant les rapports sexuels, mais aussi lors d'activités simples comme le vélo, la marche, ou même en s'asseyant dans certaines positions. Cette condition peut amener les femmes à éviter certaines activités ou exercices physiques, limitant leur liberté et leur qualité de vie.

De plus, la nécessité d'aborder ces problèmes intimes peut parfois entraîner une gêne et une réticence à chercher de l'aide ou à en parler, même avec des partenaires ou des professionnels de santé. Cela peut mener à un isolement et à une diminution de la communication dans les relations intimes, ce qui renforce le cycle de l'inconfort et de la détresse.

C’est pourquoi il est important de souligner qu’il n’y a AUCUNE honte à avoir. Discuter ouvertement de ses problèmes de santé intime, bien que parfois difficile, est essentiel pour trouver des solutions et améliorer son bien-être. Reconnaître et accepter la nécessité de s'occuper de sa santé intime peut être le premier pas vers une vie plus confortable et épanouie.

Son impact sur la santé mentale

En plus de son impact physique, la sécheresse vaginale peut également avoir un impact négatif sur la santé mentale des femmes. La douleur, l'inconfort et la peur des rapports sexuels peuvent engendrer :

  • Baisse de la libido : La sécheresse vaginale peut entraîner une diminution du désir sexuel, ce qui peut affecter la vie sexuelle des femmes et leur relation avec leur partenaire.
  • Dépression et anxiété : La gêne et la frustration liées à la sécheresse vaginale peuvent contribuer à des sentiments de tristesse, d'anxiété et de dépression.
  • Baisse de l'estime de soi : La perception d'un corps qui ne fonctionne pas correctement peut affecter l'image corporelle des femmes et leur estime de soi.

La frustration de ne pas pouvoir vivre une sexualité épanouie peut également accentuer le stress et l'anxiété, ce qui engendre un cercle vicieux où le stress aggrave la sécheresse vaginale, qui à son tour alimente le stress et l'anxiété. Dans certains cas, cela peut même conduire à l'évitement des rapports sexuels, affectant la dynamique de couple et la satisfaction relationnelle.

Face à ces défis, il est crucial d'aborder la sécheresse vaginale avec la gravité qu'elle mérite, en cherchant des solutions et un soutien adéquat. La reconnaissance de son impact sur la qualité de vie et la santé mentale est le premier pas vers une gestion efficace de cette condition.

Comment s’en prévenir et quelles solutions ?

La sécheresse vaginale, bien que répandue, n'est pas une fatalité. Il existe de nombreuses stratégies préventives et solutions pour la gérer, qui permettent de restaurer le confort intime et d’améliorer la qualité de vie.

Avoir une bonne hygiène de vie

La prévention de la sécheresse vaginale commence souvent par des ajustements dans le quotidien. Voici quelques conseils pour maintenir une bonne hygiène de vie :

  • L’hydratation : C’est un conseil que l’on entend souvent, mais pourtant très important ! Boire suffisamment d'eau est essentiel pour le bien-être général et aide à maintenir l'hydratation des tissus, y compris ceux de la région vaginale. C’est simple comme bonjour !
  • Une alimentation équilibrée : Une alimentation riche en oméga-3 et en phytoestrogènes (comme les graines de lin) peut soutenir l'équilibre hormonal et contribuer à une meilleure santé vaginale.
  • Des soins intimes doux : Surtout, pensez à utiliser des produits d'hygiène spécifiquement conçus pour la zone intime, sans parfums ni agents irritants, pour éviter de dessécher ou d'irriter la peau et les muqueuses.
  • Porter des vêtements adaptés : Privilégiez des sous-vêtements en coton et évitez les vêtements trop serrés pour permettre à la peau de respirer et réduire le risque d'irritation.

Hydrater sa vulve

Il existe plusieurs options pour hydrater sa vulve naturellement et soulager les symptômes de la sécheresse vaginale :

  • Les baumes : Les baumes naturels sont une solution idéale pour hydrater la vulve en profondeur. Ils offrent des bienfaits apaisants et nourrissants grâce à ses ingrédients doux et naturels. Leur formulation délicate permet de soulager les sensations de sécheresse et d'irritation, tout en préservant l'équilibre naturel de la peau intime.

✨ Notre produit coup de coeur : le baume vulve hydratant de Baûbo. Sa formule naturelle et biologique, associée à ses propriétés apaisantes et nourrissantes, en fait un choix idéal pour prendre soin de votre intimité au quotidien. Ultra bien noté, c’est notre petit chouchou !

 

 

Je le veux >

  • Les gels : Les gels intimes naturels (oui chez Gapianne on aime que ce qui est naturel) sont aussi une solution parfaite pour hydrater et rééquilibrer la zone intime. On a une préférence pour ceux composés à base d'eau et de prébiotiques et probiotiques car ils offrent un soulagement vraiment efficace des inconforts, tout en respectant la sensibilité de la peau.

✨ Notre produit chouchou : le Gel Intime Hydratant & Rééquilibrant de Miyé. Certifié vegan, BIO et hypoallergénique, sa formule naturelle apporte une hydratation optimale et une sensation de fraîcheur pour une intimité confortable au quotidien.

Je le veux >

  • Les soins lavants : Concernant les soins lavant, il est important de ne pas choisir des soins agressifs pour les muqueuses et spoiler alert la plupart le sont (même ceux en pharmacie)! Il faut favoriser ceux avec un pH adapté afin de nettoyer sans déséquilibrer votre partie intime.

✨Le must à vous procurer : c’est le gel intime lavant bio de chez Jho. C’est une petite merveille pour votre vulve. Il prend soin de votre zone intime en lui apportant douceur et fraîcheur.

 

 

Je le veux >

  • Les huiles végétales : Certaines huiles végétales, comme l'huile de coco, l'huile d'amande douce ou l'huile de jojoba, peuvent être appliquées localement pour hydrater la vulve. Il est important de choisir des huiles bio et de les utiliser en petites quantités.
  • L’aloe vera : L'aloe vera est une plante aux propriétés hyper intéressantes pour les sécheresses car hydratantes et apaisantes. Elle peut être utilisée sous forme de gel ou de crème pour hydrater la vulve.

Découvrez notre comparatif complet sur les produits hydratants pour la vulve ! Vous souhaitez en savoir plus sur ces solutions nourrissantes ? Plongez-vous dans notre guide comparatif pour faire le meilleur choix pour votre bien-être intime.

Les 4 gestes qui sauvent

Et plus particulièrement, nous vous recommandons d'adopter 4 gestes essentiels pour agir sur vos symptômes et venir à bout de votre sécheresse intime.

1. Nettoyez

Nettoyez vos parties intimes avec un savon doux au PH neutre ou pratiquez un nettoyage à l’eau claire mais évitez les savons traditionnels qui déséquilibrent votre flore ainsi que les douches vaginales (l'intérieur s'auto-nettoie !).

Je le veux >

2. Hydratez

Hydratez votre vulve après la douche en soin quotidien ou dès que vous en ressentez le besoin (démangeaisons, picotements, sécheresse). Cela vous apportera confort au quotidien et favorisera le retour de la lubrification naturelle.

3. Lubrifiez

Lubrifiez vos rapports sexuels pour éviter toute friction ou douleur provoquée par les frottements. Utilisez un lubrifiant naturel ou privilégiez une huile lubrifiante (si vous n'utilisez pas de préservatif) car l'huile apporte une couche protectrice et dure plus longtemps.

Je le veux >

 

4. Rééquilibrez

Rééquilibrez votre flore vaginale si vous la sentez fragile : inconforts fréquents, irritations, brûlures. Nous vous recommandons une cure de probiotiques naturels pendant 1 à 3 mois.

Je le veux >

Avec l’aide d’une équipe de professionnels de santé, nous avons créé un diagnostic sur la santé intime des femmes. Ce test te permettra de trouver des solutions saines et efficaces pour ton intimité. Le premier pas vers une santé intime épanouie, c’est par ici !

Quand consulter un professionnel de santé ?

Il est essentiel de savoir identifier le moment opportun pour consulter un professionnel de santé concernant la sécheresse vaginale. Bien que certains inconforts puissent être gérés avec des ajustements de style de vie ou des remèdes maison, il existe des situations où l'avis et l'intervention d'un professionnel sont cruciaux pour votre santé et votre bien-être. Notamment pendant les situations suivantes :

  • Symptômes persistants ou qui s'aggravent

Si vous expérimentez des symptômes de sécheresse vaginale qui persistent malgré les mesures d'autogestion ou qui s'aggravent avec le temps, il est important de consulter. Un professionnel pourra évaluer votre situation, identifier les causes sous-jacentes et proposer un traitement adapté.

  • Douleur pendant les rapports sexuels

La douleur ou l'inconfort pendant les rapports sexuels ne doivent pas être considérés comme normale. Si la lubrification insuffisante est une source de douleur, un professionnel de santé peut recommander des solutions spécifiques et vérifier l'absence d'autres conditions pouvant contribuer à ce problème.

  • Impact sur votre qualité de vie

Lorsque la sécheresse vaginale affecte significativement votre qualité de vie, votre bien-être émotionnel, ou vos relations intimes, il est temps de chercher de l'aide professionnelle. Un spécialiste peut vous offrir un soutien et des traitements qui améliorent votre confort et votre santé intime.

  • Avant d'utiliser des traitements hormonaux

Si vous envisagez des traitements hormonaux pour gérer la sécheresse vaginale, notamment pendant la ménopause, il est impératif de consulter un professionnel. Ces traitements doivent être supervisés pour s'assurer qu'ils sont appropriés et sûrs pour votre situation spécifique.

  • Si vous avez des saignements inexpliqués

Tout saignement inexpliqué, surtout s'il survient après les rapports sexuels, doit être évalué par un professionnel de santé. Cela peut être le signe d'une condition sous-jacente qui nécessite une attention médicale.

  • Infections récurrentes

Une augmentation des infections urinaires ou vaginales peut être liée à la sécheresse vaginale. Un professionnel de santé peut vous aider à comprendre le lien entre ces infections et votre sécheresse intime, et proposer des stratégies pour réduire leur fréquence.

La consultation d'un professionnel de santé est une démarche proactive pour prendre soin de votre santé intime. N'attendez pas que les symptômes deviennent insupportables pour chercher de l'aide. Les professionnels de santé sont là pour vous soutenir et vous guider vers les meilleures solutions pour votre bien-être.

FAQ - On répond à vos questions

Peut-on utiliser des remèdes maison pour hydrater la vulve, et sont-ils sûrs ?

Oui, il est possible d'utiliser certains remèdes maison pour hydrater la vulve, comme l'aloe vera, l'hamamélis ou l'hydrolat de rose. Cependant, il est important de choisir des produits bio et de les utiliser en petites quantités. Il est également important de s'assurer que ces produits ne causent pas d'irritation ou d'allergie. En cas de doute, il est préférable de consulter un médecin ou un pharmacien.

La sécheresse intime affecte-t-elle uniquement les femmes ménopausées ?

Non, la sécheresse vaginale peut toucher les femmes de tous âges, bien qu'elle soit plus fréquente chez les femmes ménopausées (40% des femmes ménopausées avec sécheresse vaginale ont des douleurs pendant les rapports sexuels.). En effet, la ménopause s'accompagne d'une baisse de la production d'œstrogènes, qui sont des hormones qui contribuent à maintenir l'hydratation de la muqueuse vaginale.

Peut-on prévenir la sécheresse intime en changeant de régime alimentaire ?

Il n'y a pas de preuve scientifique qu'un changement de régime alimentaire puisse prévenir la sécheresse vaginale. Cependant, il est important de boire beaucoup d'eau pour rester hydratée et de manger une alimentation saine et équilibrée.

Existe-t-il des exercices ou des pratiques de bien-être qui peuvent aider à gérer la sécheresse intime ?

Certaines pratiques de bien-être, comme le yoga ou la méditation, peuvent aider à réduire le stress, qui peut être un facteur aggravant de la sécheresse vaginale. Il existe également des exercices spécifiques pour le périnée qui peuvent aider à améliorer la circulation sanguine et à tonifier les muscles du vagin.

Vous avez d’autres questions ? Posez-les-nous en commentaires

Ajouter section commentaires (penser à filtrer ceux qui sont pas pertinents et faudra leur répondre s’ils posent des questions)

Laisser un commentaire

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés.

L'équipe de Gapianne

Enchantées

Bienvenue sur Gapianne

Nous sommes 4 amies : Jen, Victoire, Anne et Marine. Comme les 34 millions de Françaises, nous avons rencontré différentes problématiques liées à notre intimité. C'est pourquoi nous avons créé Gapianne, une boutique qui propose les meilleures solutions bios, Made in France et non toxiques pour la santé ainsi que des ressources détaillées pour vous accompagner. On fait connaissance ?

Découvrir Gapianne