Apprivoiser ses règles avec la naturopathie

Aujourd'hui, nous apprivoisons la phase 1 du cycle hormonal : les règles ou la phase menstruelle. Jour 1 à Jour 6 (qu'on appelle aussi l'hiver). On hiberne, on se repose. 


Mood

C’est une phase d’introspection, de contemplation où l'on fait le vide, qui favorise une période de renouveau et de lâcher prise. En général, pendant cette période, on va droit au but !


Physiologiquement

Nos hormones provoquent l’élimination de la muqueuse utérine qui était là pour accueillir une potentielle nidation. L’endomètre se délabre, c’est ça nos règles en fait. Comme il n’y pas eu fécondation, le sang formé par l’endomètre doit s'évacuer et le corps provoque des crampes ou des contractions pour justement éliminer cette muqueuse qui n’a plus lieu d’être.

À ce moment-là, il faut faire attention à son taux de fer ; on va donc privilégier les aliments riches en fer. Le fer est responsable du transport de l'oxygène dans notre organisme. Un manque de fer provoque donc une baisse d’énergie, car il diminue l'oxygénation de l'organisme.

Que manger ?

Des aliments riches en fer « héminique » : le boudin noir, les foies, les bigorneaux, les fruits de mer, les poissons, les moules, les huitres, les sardines,les crevettes, le canard, le bœuf, , l'agneau, le poulet.... S’il vous arrive parfois de consommer des fruits de mer, sachez qu'il y a dans les palourdes, coques, moules davantage de fer que dans une viande rouge.

Des aliments riches en fer « non héminique » : moins bien assimilés par l’organisme : céréales, les légumineuses, les oléagineux, mais également dans certains fruits. Légumineuses, tofu, œufs, spiruline, wakamé, graines de chia, sésame, germe de blé, cresson, pissenlit, brocolis, haricots verts, graines de citrouille, quinoa, choux vert, persil, épinards, fenouil, abricots, figues, prunes, graines de tournesol/chia/sésame/citrouille, pignons de pin, purée de sésame, mélasse noire, sucre complet, cacao en poudre, millet.

Les principales sources végétales de fer sont les algues qui détiennent le record de la richesse en fer.

photo d'algues vertes comestibles riches en fer

Voici quelques idées de ce que vous pouvez tester :

→ Il existe des tapenades d’algues (comme la marque Marinoe)

→ Les algues comme la spiruline qui est une algue d’eau douce très riche en fer, en acides aminés et en chlorophylle.

Attention : la spiruline ne doit pas être consommée de façon permanente ou trop longtemps, pour ne pas fatiguer les reins, faites-vous des semaines sans.
Il existe des contre-indications en cas de traitement anticoagulant et de cancer.


Pour optimiser ses apports en fer :

  • On prend de la Vitamine C
  • Favoriser le trempage, le rinçage, la germination et la fermentation des aliments.
  • Éviter les tanins de l’alcool, du thé et du café
  • L'Ortie piquante est la plante la plus riche en fer ainsi qu’en silice, ce qui sert à favoriser son assimilation

Et si on est vraiment épuisé.e ; faites une analyse sanguine pour vérifier que votre taux de fer n’est pas trop dans les chaussettes. Dans ce cas-là, vous pourrez vous faire des cures pour remonter votre réserve en fer (durée de 3 mois en général) Il existe des compléments naturels qui n’ont pas d’effet secondaire sur la digestion…

Il existe aussi des plantes qui permettent de réguler les règles trop abondantes. 

  • Vous pouvez penser à soulager les hémorragies avec la Bourse à Pasteur qui est une plante réputée pour son action antihémorragique contre les saignements et les règles abondantes.
  • Prendre de la vitamine K qui favorise la coagulation, avec un effet antihémorragique. On la trouve dans les légumes verts à feuilles, les abats et les produits fermentés.


Mais il n’y a pas que le fer qui entre en jeu à ce moment-là :

  • Prendre des repas légers avec des aromates facilite la digestion.
  • L'apport en magnésium aide à la décontraction musculaire et favorise la transmission des messages nerveux.
  • Favoriser l'apport en vitamines B : elles sont cofacteurs de nombreuses interactions et réactions dans l’organisme, notamment avec le magnésium. Par exemple la B6 favorise l’assimilation du Mg mais aussi dans la synthèse des neurotransmetteurs (sérotonine, dopamine…). On les trouve dans les céréales semi-complètes, les viandes, les levures, le son de blé, les épinards crus.
  • Privilégier les fibres et les oméga 3 en évitant les mauvaises graisses qui sont pro inflammatoires.
  • Les boissons chaudes sont également recommandées, elles vont venir calmer les tensions.
  • Les plantes anti-spasmodiques comme la mélisse, la marjolaine, le mélilot, la camomille matricaire et le basilic…


Et comme toujours, on boit aussi beaucoup d’eau pour faciliter l’élimination, mais aussi pour éviter de se déshydrater ;)

Vous pouvez retrouver la phase 3, dans notre article "Boom vous ovulez, vous rayonnez"
--

Article rédigé par Anne Guillerm, naturopathe fondatrice Les naturaux Formée et certifiée par l'école EURONATURE, agréée FENA (Fédération des Écoles de Naturopathie) et OMNES (Organisation de la Médecine Naturelle et de l'Education Sanitaire). Anne est naturopathe et propose un accompagnement naturel afin d’optimiser votre capital santé. Il s'agit d'une relation d’aide aussi bien sur le plan physique que sur le plan mental et émotionnel. Anne considère l'être dans son intégralité afin de comprendre le chemin de chacun, de mieux cerner la cause des déséquilibres et de proposer un accompagnement adapté à chaque personne pour tous types de problèmes (déséquilibres hormonaux, libido…).

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

ça peut vous intéresser...